Aéroport de Montpellier. On nous annonce qu’une grève du personnel au sol paralyse le trafic aérien et que notre vol, prévu pour Orly, est annulé. Comme d’habitude, j’aurais pu m’énerver « C’est toujours pareil, les avions ne sont jamais à l’heure ! Avec tout ce que j’ai à faire, je n’ai pas de temps à perdre !Comment vais-je pouvoir m’occuper ! C’est toujours sur moi que ça tombe »

Et bien non, pour une fois je suis resté calme et me suis tranquillement organisé pour passer le temps. Je me suis dit que c’était une opportunité pour se reposer, se détendre. J’ai commencé par faire une petite sieste, puis j’ai lu des magazines et enfin je suis allé au bar déguster une boisson ; Puis j’ai refléchi à mon comportement. Contrairement à d’habitude, j’avais accepté la situation et n’était pas entré dans une attitude de conflit. Je m'étais mis dans une sorte de no man’s land et j’avais naturellement lâché prise. Tout était devenu plus facile : pas d’agressivité ni de stress, ni d’attitude désagréable vis à vis de mon conjoint. « Que cela fait du bien d’aller dans le sens des événements »

Ne crions pas victoire, soyons prudent et attendons le prochain grain de sable.