Villandry

Ils peuplent notre vie mais, la plupart du temps, nous ne les voyons pas. Nous passons à côté d’eux, indifférents, absorbés par nos pensées. Nous sommes dans notre monde et nous oublions d’être dans le monde. Et pourtant les petits riens sont des pépites, des trésors qui ne demandent qu’à nous tendre la main : le parfum d’une fleur qui commence à s’ouvrir dans la fraîcheur du matin, un sourire qui vient vers nous, un regard, le vent qui passe emportant les feuilles mortes, quelques notes de musique ou tout simplement un beau paysage. Les petits riens sont des moments privilégiés qu’il faut savoir saisir au vol. Ils dégagent toujours des émotions particulières et nourrissent notre âme. Ils sont la vie, le temps qui file. Ce sont des vibrations qui viennent stimuler notre sensibilité.

J’aime les petits riens. Ils m’apprennent beaucoup et concourent à mon équilibre. Futiles, sans importance, furtifs aussi, ils sont un baume dans mon existence. J’essaie de les saisir au vol en étant disponible et à l’écoute. Ils sont ma petite musique de la vie.