16 octobre 2007

Le temps qui passe

J’ai toujours été fasciné par le temps qui passe, le temps que l’on ne peut jamais rattrapé. Implacable il avance inéluctablement et ne s’arrête jamais. Au fur et à mesure que je vieillis je ressens l’importance du poids de la vie et du temps qui pour moi (et pour tout le monde) se raccourcit. A vrai dire mon rapport au temps est ambigu. J’ai toujours fait des plans, des programmes, des plannings dans tous les sens, structurant mes journées. Et j’ai aussi cherché à me libérer de celui-ci en vivant des moments de solitude et de replis,... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]