21 octobre 2007

Carl Gustav Jung

Unité de la conscience et émotions « Ainsi, même de nos jours, l'unité de la conscience reste quelque chose de précaire. Elle peut être trop facilement rompue. Et la faculté de dominer nos émotions, qui peut nous paraître désirable d'un certain point de vue, serait par ailleurs une qualité de valeur contestable, car elle enlèverait aux relations humaines toute variété, toute couleur, toute chaleur et tout charme.» C.G. Jung " L'homme et ses symboles ", Robert Laffont, 1964 p 25. Issu d'une... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]