lumi_re

Rêve de lumière(Isabella Molard)

L’évolution spirituelle, à laquelle nous aspirons tous, plus ou moins, est indissociable d’un travail personnel et exigeant sur soi, d’un travail concernant notre propre développement intérieur et psychologique.

Je vois assez souvent, autour de moi, des personnes impliquées dans une quête spirituelle intense mais incapable de se remettre en cause pour tenter de savoir qui sont-ils vraiment. Il y a comme une fuite en avant, une illusion, une peur d’affronter sa propre réalité. Et pourtant entre l’enfant qui vient de naître dans son innocence et sa pureté originelle et l’adulte qui a traversé la vie, un écart s’est forcément creusé. Au fil du temps, les obligations éducatives et sociales, les interdits, les cultures et les dogmes ont façonné, en chacun d’entre nous un mental qui a du s’adapter à toutes ces contraintes. Il en résulte alors des peurs, des difficultés relationnelles et d’adaptation, des fonctionnements stéréotypés basés sur des mécanismes de défense et d’agressivité. Tout cela constitue une entrave à notre développement harmonieux, à notre liberté intérieure.

Nous avons besoin, certes de notre mental, de règles de sociétés mais nous ne devons pas en être prisonniers.

C’est comme une gangue qui, tout au long des années, serait venue serrée, ligotée notre véritable essence empêchant l’expression vrai de notre personnalité. Chacun a des difficultés à régler, des traumatismes à effacer. Chacun devrait entreprendre un travail thérapeutique afin de déblayer le terrain. L’idée générale est de désapprendre ce que l’on s’est échiné à nous inculquer. Alors l’âme, débarrassée de ces lourdeurs et rigidités pourrait s’exprimer pleinement et s’épanouir dans la lumière.

Le spirituel ne peut être sans un travail de développement personnel