horlogeIl effectuait un séjour au Brésil et souhaitait rentrer en France le plus tôt possible. Il avait pris son billet mais tenta de prendre un avion plus tôt. Il fit la demande à Air France pour prendre le vol AF 447, Rio-Paris. Refus de la compagnie aérienne. Il tenta de faire jouer ses relations, notamment le consul de France. Refus à nouveau de la compagnie.

L’avion décolla sans lui. A Oh24 GMT, l’Airbus A330 délivra son dernier message. Le monde entier apprit la douloureuse nouvelle. Les 228 passagers venaient de périr dans l’une des plus grandes catastrophes aérienne de l’histoire aéronautique.

Il n’avait pas pu décoller mais il était en vie. Le destin s’était mis en marche. Son heure n’était pas encore arrivée…..

A sa place, j'adresserais une lettre de remerciement à Air France pour ne pas avoir obtempérer à sa demande.....