chut

J’apprécie de plus en plus le silence. Il me procure un apaisement certain. Pendant longtemps je n’aimais pas rester seul, sans aucun bruit. J’étais mal à l’aise et cela m’angoissait un peu. Maintenant j’éprouve un certain plaisir. C’est un peu comme si j’entrais dans un autre monde et que mes perceptions changeaient. Car le silence n’est pas le vide. Il vit, il vibre. Le silence fait partie du monde du sans forme, ce monde invisible mais présent tout autour de nous. Il est souvent noyé dans une agitation bruissonnante et c’est bien dommage.

 Il m’arrive de le rechercher au moins une fois par jour. Il me suffit d’aller dans ma salle de yoga, de me poser, de fermer les yeux et de le respirer. Tout de suite je sens que mon être intérieur se place dans une autre dimension. Tout s’élargit en moi et tout vibre autrement. J’ai la sensation qu’un autre monde se présente à moi, plus subtil, plus grand dans lequel j’arrive à me mouvoir. Je suis persuadé qu’en pratiquant des cures de silence régulières, nous pouvons arriver à guérir de certains maux. Moins de mots ……Moins de maux