doigt

 

Mon petit doigt ne m’a pas dit

Quelles allaient être les surprises de  la vie.

Pourtant elles furent nombreuses

Et plus ou moins heureuses.

Mon petit doigt ne m’a dit

Qu’un  jour il faudrait bien partir

Je ne sais où, mais loin d’ici.

Avant de partir je ne sais où

Il m’a fallu, tout seul, découvrir

Les  aléas de l’existence

Et apprendre à vivre avec les zoulous.

Un jour on danse

Et le lendemain on pleure.

Les plus belle roses

Ont toujours des épines

Et même si je n’ai pas compris grand-chose

Il me reste quelques textes en prose

Pour exprimer mon étonnement,

Ma chère maman.

Naître pour mourir

Voilà donc un beau destin!

En attendant il faut bien plonger

Dans le grand bain

De préférence avec le sourire

Et  faire de beaux pieds de nez

A tous les mauvais coucheurs

Mon petit doigt ne m’a pas dit tout ça.

Heureusement d’ailleurs

Car je ne serais pas venu

Vivre dans ce tohu -bohu

Et écouter tous ces blablablas.

Mon petit doigt m’a dit

Il te faut tout découvrir

Tout au long de ta vie

 Du premier cri

Jusqu’au dernier soupir.

Daniel