vent

 

Pour ma part j'attache une grande importance à l'environnement dans lequel je vis. Cela est nécessaire à mon bien être et à mon équilibre. Les bazars, les foutoirs en tout genre, les accumulations d'objets et les piles  de magazines, ce n'est pas pour moi.

Dès que je peux je me dégage des objets  superflus. Je sens que cela me permet de m'alléger et de me reconnecter à l'essentiel. Je crois sincèrement que nous avons tout intérêt à  pratiquer le dépouillement: dépouillement matériel mais aussi dépouillement de l'esprit, sans forcément entrer dans une austérité stricte.

Donc je dégage, je fais de la place, je ventile, je donne, car les objets sont des bouffeurs d'espace et de temps. Il faut les ranger, les nettoyer , les dépoussiérer, parfois les réparer. On a peur de les perdre ou de les casser. Evacuons toutes ces préoccupations  pour mieux respirer !J'ai besoin d'espaces pour me relaxer et me régénérer. L'énergie doit circuler le mieux possible et ne pas être bloquée par des obstacles.

Ah oui, de l'espace dans ma maison, dans mon jardin pour un environnement épuré !!

Et puis quelque par dans ma tête, cela me permet de cultiver un certain détachement, attitude bien utile pour mieux gérer ses émotions !!

Daniel