recevoir

 

Avons-nous vraiment l’habitude de recevoir ? J’entends par là cette aptitude à accueillir les autres ou les événements sans jugement dans un état de grande disponibilité avec une écoute totale. Nous sommes le plus souvent dans l’action, le vouloir ou la projection ce qui limite forcément nos perceptions.

S’arrêter pour se donner la possibilité de recevoir est un mode de fonctionnement pas très habituel mais à cultiver régulièrement. C’est une façon de voir la vie sous un autre angle et d’appréhender de nouveaux plans de compréhension.

Car recevoir exige de mettre tous ses sens en éveil et donc de détourner son mental du processus de perception. On ne reçoit pas avec son mental ! Recevoir c’est capter en direct avec toutes ses antennes sensitives les informations qui nous arrivent. Recevoir, c’est éveiller sa conscience et l’élargir. C’est donc enrichir sa compréhension qui devient plus globale.

On pourrait penser qu’il s’agit d’une attitude passive. Surtout pas, bien au contraire parce que pour bien recevoir, il faut tout de même avoir fait un certain travail sur soi. On ne peut recevoir lorsque l’on est agité ou la tête pleine de problèmes. Il est nécessaire d’avoir entrepris préalablement un travail de «  décantation intérieure ».

Recevoir, s’ouvrir, faire tomber ses résistance et ses défenses, accepter l’autre dans sa différence, sans jugement, voilà un beau travail qui mérite d’être entrepris sans tarder !!

 Daniele