priere-02

Abbaye bénédictine de la Pierre qui Vire, ce WE dernier. Nous terminions notre cours de yoga lorsque Frère Yvan est entré dans la salle. Il venait se joindre à nous, pendant une heure, pour nous parler de la prière et échanger avec le groupe. Nous connaissions tous Frère Yvan car il était déjà intervenu lors d'un de nos séminaires précédents.

Mais écouter Frère Yvan est très enrichissant. C'est un homme modeste qui parle avec douceur et exprime des choses intéressantes.  50 ans de vie monastique à son compteur, si j'ose dire....Rendez vous compte....Qu'est ce qui peut bien emmener un homme ou une femme à consacrer ainsi sa vie à Dieu ? La foi, certes ...Mais bien plus que cela !!

50 ans à rythmer ses jours et ses nuits par la prière. Début des festivités: 2 heures du matin ! mais petite sieste après le repas du midi. Malgré cette vie de solitude Frère Yvan a beaucoup bourlingué. Tour à tour, vacher, hôtelier, potier, il a également passé 7 ans de sa vie au Congo. Actuellement il est le Prieur de l'Abbaye, c'est à dire le N° 2  dans la hiérarchie ecclésiastique.

J'avais pris un bout de papier et un crayon et voici les phrases que j'ai pu noter.

"Il faut commencer par dire que, en christianisme, nous n’avons pas de « techniques de prière.

La prière est une relation, entre Dieu et moi, entre Dieu et chacun d’entre nous. La prière est une affaire de cœur. C'est un don de Dieu et un acte de communication.

L'écoute est essentiel à la prière et permet d'accueillir le silence en soi. Derrière le silence se profile la Présence.

La prière n'est pas une affaire de tête. Il faut avant tout être là dans son corps. Il faut apprendre à habiter avec soi même.

La respiration est importante car respirer c'est recevoir le souffle divin, le souffle qui donne la vie.

Je peux rejoindre Dieu au plus profond de mon cœur. Là où il y a ce contact entre lui qui me donne sa Vie et moi qui la reçoit. Retrouver cette source : c’est possible à tout moment. Etre en communion avec mon Père qui me crée, qui me donne la vie.

Il ne suffit pas de se taire pour faire silence car le vrai silence éloigne aussi de nos pensées."

Cette approche spirituelle n'est pas celle que je pratique mais je la respecte profondément par sa sincérité et son engagement intense ce dont je ne suis pas capable. Et puis la spiritualité est multiple et la vérité ne réside pas dans une voie unique !!

Frère Yvan nous a quitté comme il est venu, avec discrétion, doucement sans faire de bruit comme s'il s'effaçait de notre champ de vision.......

Daniel