Lerab-Ling-0061

Le centre Lerab Ling à Lodève

Témoignage de mon ami Alain Thomas

 

Le témoignage de Mathieu Ricard est symptomatique de la culture tibétaine.

Au Tibet, la philosophie est telle que la Société (je veux parler de la diaspora qui siège à Dharamsala) n'est pas basée sur une hiérarchie bien établie mais plutôt sur le sens de la responsabilité individuelle.
Voilà pourquoi le Dalaï-lama n'intervient pas dans ce type de situation et voilà pourquoi Mathieu Ricard est très gêné pour répondre.

Je comprends parfaitement les points de vue de Mathieu Ricard et du Dalaï-lama.
Tout être humain est responsable de ses actes et les assume. Tant que personne ne se sent offusqué par rapport à une situation, il assume cette situation.
Personne ne peut interférer sur un problème relationnel car chacun doit régler ce problème d'abord avec lui-même. C'est un principe de base auquel l'Occident devrait d'ailleurs réfléchir.
Les monarchies se succèdent en Occident et notre dernier Président semble opter pour la continuité de cette monarchie présidentielle. C'est un leurre qui consiste à faire croire au culte de l'homme providentiel. Ni le Pape ni le Dalaï-lama ni la Reine d'Angleterre ne sont des hommes providentiels.

Ceci dit, l'Ethique échappe aux règles de la Société. L'Ethique est la base naturelle. C'est le Coeur. A l'Ethique nul n'échappe, quelle que soit la culture.

Tout le problème réside dans la différence de culture.
Et malheureusement, les cultures différentes de la nôtre (culture française), ne savent pas naturellement s'adapter à notre fonctionnement.

Lorsqu'une culture en rencontre une autre, elle doit s'adapter au système qu'elle rencontre.
Si je devais vivre à Ryad, je m'adapterai à la culture musulmane de Ryad ... c'est comme ça.
Dans la religion musulmane, vous avez différentes cultures. Vous ne vivez pas de la même façon en Indonésie qu'en Arabie Saoudite.
Vous devez vous conformer au système auquel vous êtes soumis.
En France, il y a une profonde tradition catholique et elle est bien différente de la tradition protestante.
Alors, l'autre doit s'adapter à la tradition qui les reçoit tout en restant lui-même, fidèle à ses principes et ses croyances. C'est un jeu subtil.
C'est une forme de respect, tout simplement.

SR ne respecte pas la tradition chrétienne et catholique, et en cela, il est pointé du doigt à juste titre.
Nous ne le jugeons pas tant qu'il n'y a pas de plainte mais nous n'acceptons pas ses agissements en matière de moeurs et d'autorité.
Ici, la femme, dans ses droits, se confond avec l'homme. Elle est respectée comme telle.
SR ne l'entend pas de la même façon, tout comme les musulmans qui, d'une manière générale, voient la femme d'une manière bien différente.

Nous vivons en France et nous aimons que nos femmes puissent s'exprimer librement, se mouvoir librement, se vêtir librement et s'affirmer librement, comme peut le faire n'importe quel homme.

C'est ainsi ...

S'agissant maintenant du maître ...
Ma première lecture en tant que néophyte fut "Le Livre Tibétain de la Vie et de la Mort".
Je fus à l'époque (2001), transporté de "bien être".
Puis je devins étudiant et en cela, j'ai consacré cinq années assidues.
J'ai observé SR.
Je l'ai apprécié pour son humour et sa façon très simple de transmettre des idées de bon sens et de logique pure.
Il ne faisait que transmettre de sa lignée ... comme il aimait le dire.
Je ne me suis donc pas attaché à lui mais à ses enseignements.
Puis la controverse a éclaté en juillet 2007 et depuis, je n'ai eu de cesse de combattre la supercherie.
C'est en 2012 que j'ai su par une personnalité connue dans le milieu pour son autorité et sa compétence que SR n'était pas l'auteur de son livre.
Selon son affirmation directe, le livre a été écrit en 1991, principalement par Andrew Harvey, secondé par Patrick Gaffney, tous deux proches à l'époque de SR.
Celui qui me l'a confié et dont je tairai le nom a été formel car c'est Andrew Harvey lui-même qui le lui a dit.

Aujourd'hui, j'essaye encore de comprendre pourquoi les victimes (mise à part Janice Doe aux Etats-Unis en 1994) n'ont pas accepté d'être soutenues pour se laisser porter dans une procédure qui aurait permis à beaucoup de personnes d'échapper à des situations dramatiques ...
Je relis plus haut une partie du témoignage d'Avana ...

"Par ailleurs je veux aussi témoigner qu'un membre de ma famille s'est laissé manipulé par certains conseils au point de délaisser sa famille et de ne pas venir aux obsèques de son papa!!! Par ailleurs elle a complètement dilapidé les économies qu'elle avait sous X prétextes il fallait donner de l'argent tout le temps pour tous les projets le karma etait en jeu....Fragile psychologiquement elle ne voit plus la réalité de la vie, souffre d'hallucinations et longtemps sans travail elle vit du rsa.
Je respecte profondément le dharma, cependant ce types d'agissements est inconcevable!
Voilà un peu de mon témoignage."

... et je me dis que c'est terrifiant de continuer ainsi ...

Il y a eu des suicides, des dépressions graves, des hommes humiliés, des vies brisées, des femmes violées, parfois mineures ... ça suffit