temps

 

J'étais au point mort et je viens de passer la surmultipliée !!!

Oui j'étais au point mort, tranquillement allongé sur le sable breton. Vous savez , celui qui sent bon les algues...Rien à voir avec celui de la méditerranée....Je regardais les vagues venir mourir les unes après les autres à mes pieds. Les bateaux dansaient sur l'océan. La mer se perdait, là bas , derrière l'horizon. Douce ambiance de farniente. ....Ne manquaient plus que la bolée de cidre et un bon kouign-amann. Bon n'en demandons pas trop !

Tout ça pour dire que les vacances, c'est quand même chouettes et que je ne me suis jamais lassé de cette promenade matinale sur la plage immense qui va de la pointe de Grave au fort de Penthièvre, dans la baie de Quiberon. 9 H du matin, on en croise du monde sur la plage: les marcheurs comme moi, ceux qui font du footing, les skyboardeurs qui s'envoient en l'air....Les chars à voile à la poursuite de Ben Hur.....Et puis cette forte dame , montée sur son cheval, l'air martial avec , à ses côtés sa petite fille, montée sur un poney.... Drôle d'image sympathique  !! Et quelques nudistes, défiant la fraîcheur du matin pour goûter à l'état brut les joies de l'eau  ! Brrr......

Bon tout ça est bien loin et comme je vous l'ai dit, je viens de passer la surmultipliée. Avec la rentrée je suis un peu dans le dur, assailli par les obligations de toute sorte: reprise des contacts pour les cours de yoga, préparation des cours, organisation du séminaire du mois d'octobre, formalités administratives pour refaire tous les papiers volés par des pickpockets, dans le métro athénien, les invitations qui se multiplient entre amis.....Ah j'oubliais les bouchons parisiens qui vous font louper vos RDV, mais qui vous apprennent la patience !!