flamme

C'est devenu une petite flamme qui vacille au moindre souffle du vent. Je sens qu'elle va bientôt s'éteindre.....D'ailleurs elle attend la fin au fond de son lit. Elle se recroqueville de plus en plus comme si elle voulait rentrer au fond d'elle même.....La fin approche doucement......Elle m'attend toujours avec impatience bien que sa mémoire s'envole loin de ce monde....Je la regarde lentement se consumer, impuissant à arrêter le cours des choses. C'est ma mère, cette mère avec qui la vie n'a pas toujours été simple. je la revois encore, comme si c'était hier, assise dans son fauteuil, droite comme un I me jugeant avec son air implacable, prête à me clouer au mur par une remarque acerbe "Tu as vu comment tu es habillé ! On dirait ton cousin Jacques". Tout cela c'était hier, mais tout cela m'a marqué profondément.....

Alors je la regarde avec tristesse mais sans compassion. Je m'en veux mais c'est ainsi. Elle le sent et me dit souvent "Je sais que tu ne m'aimes pas !". Elle me prend la main, la serre très fort et se met à pleurer......Je n'ai jamais eu le courage de lui dire ce que je ressentais vraiment, lui expliquer comment j'avais vécu notre relation......

Daniel