Mon texte "Etincelles de vie" m'a valu cette réponse de Marie-Christine

étincelles

Je ne compte plus le nombre de ces étincelles qui marquent et changent à chaque fois un peu notre vie. Il y en a eu depuis mon enfance. Puis parfois j'en ai parlé et on m'a rigolé au nez. Puis je n'en ai plus parlé et ça n'a pas d'importance car ce qui compte c'est le ressenti profond à l'intérieur de soi. 

Mais puisque tu stimules la mémoire, je ne résiste pas à l'envie de parler de cette étincelle qui, en l'espace d'une seconde, a déterminé mon avenir. 
J'étais en CM1 et presque nulle en maths. La maîtresse, madame Billot (nom prédestiné !), avait coutume de faire écrire la correction du problème au tableau puis l'effaçait pour que nous le refassions seules. Comme j'en étais incapable, je savais que j'étais destinée à la punition. Donc ce jour-là, je me dépêche de recopier la précieuse solution avant que la maîtresse ne passe la brosse. J'étais tellement absorbée dans ma tâche que je n'ai rien vu venir.

En fait, madame Billot, m'ayant repérée, avait fait le tour de la classe et s'approchait dangereusement, elle n'était plus qu'à quelques pas derrière moi. Par quelque hasard, je lève les yeux sur une camarade assise plus loin, j'aperçois son regard désespéré puis dans le quart de seconde qui suit, deux mains d'une violence inouïe, telles des cymbales assourdissantes, s'abattent sur mes deux oreilles. Pour le coup, j'ai vraiment vu des étincelles, exactement comme dans les dessins animés ! 
Mais ce regard...! C'était le regard de Dieu. Le regard de cette camarade, empli de compassion m'a donné foi en la nature humaine pour le restant de mes jours. Si ce regard avait été différent, mon âme aurait été différente. S'il avait été moqueur ou cruel, je n'ose imaginer les dégâts qu'il aurait fait. Mais l'étincelle divine d'un regard a supplanté l'étincelle maléfique d'une main démoniaque. 
Alors je comprends très bien ce que tu veux dire, Daniel, quand tu parles de l'influence indicible d'un regard...