cendres

 

Il m’a fallu trois jours pour classer et détruire les divers papiers administratifs qui s'étaient accumulés au fil du temps. Il y avait les miens et ceux de ma mère que j'avais conservés par devers moi jusqu'à son décès. Le moment était venu de faire le grand nettoyage. Mon père en gestionnaire avisé avait effectué des placements dans divers SCPI, d'où une floraison de papiers, de bilans ........

Une fois mes papiers classés, je me suis attaqué à ceux de ma mère.

Je me suis montré intraitable. J'ai pratiquement tout brulé. A quoi bon garder des papiers qui ne serviront plus à rien. En les déchirant, puis en les jetant dans le feu, je fus saisi à plusieurs reprises d'une drôle d'impressions. J'étais en train de réduire en cendre la vie de mes parents. Ils avaient beaucoup travaillé et il n'allait plus rien rester........Une sorte d'autodafé !!

Leurs vies s'effaçaient sous mes yeux. Les flammes crépitaient et montaient vers le ciel.

J'ai découvert des papiers écrits de la main de mon père. Une belle écriture harmonieuse et élégante. J'ai retrouvé un vieil album de photos où ma mère posait dans un pré. C'était une belle jeune fille.

De tout cela je n'ai gardé que l'album et le livret de famille !!

Au bout de trois jours le tas de cendres était devenu imposant. Comme par hasard le vent s'est levé et les cendres se sont dispersées dans mon potager.

Daniel