Déguster des moules frites, accompagnées d’une bolée de cidre dans le petit restaurant de la baie d’Etel et regarder la magnifique baie danser sous le soleil.

 Marcher tous les jours pendant une heure et demie, pieds nus, sur la grande plage de Kherillio et entendre le murmure des vagues.

 Ecouter une jeune fille en train de jouer du biniou devant la petite chapelle de Saint Cado.

 A Quiberon s’arrêter chez Riguidel et acheter un bon Koui-amann. Le savourer sur un banc devant le port et lancer quelques miettes aux mouettes.

 Respirer à plein poumon l’air marin. Le sentir pénétrer par les narines et se répandre dans tout le corps.

 Aller à la rencontre d’une jeune femme qui, depuis plusieurs jours arpente la petite dune avec un smartphone et lui demander ce qu’elle fait. M’entendre répondre qu’elle fait partie du service de protection du littoral et étudie l’évolution des herbes sur la dune.

 Rencontrer deux femmes gendarmes à cheval en train de surveiller la plage et discuter avec elles. Parler de leur métier et des concours d’entrée dans la gendarmerie et la garde républicaine.

 Mettre un pied dans l’eau pour sentir la température ..…..Oh qu’elle est froide . Persister et avancer à petits pas…….Les jambes, les cuisses, le bassin…….Terrible, c’est trop froid…..Renoncer et faire marche arrière. Ce sera pour une autre fois !!

Daniel

 

cado 1

 

cado 2