chemin

 

C’est un chemin caillouteux qui serpente à travers les collines.

Je l’emprunte tous les jours sans savoir où il va me mener.

J’en accepte l’incertitude même si parfois il m’égard.

Les saisons l’habillent de différentes couleurs et le vent le caresse où bien le claque cruellement.

C’est un chemin d’aventures et de curiosités qui traverse les vallées et longe les rivières.

Je sais qu’il peut aller jusqu’au bout du monde. Il m’a permis de faire des rencontres, vagabonds ou bien compagnons de voyage.

Il m’a conduit dans des églises, des ruelles et des impasses.

Mes chaussures se sont usées et il m’a fallu en changer plusieurs fois.

Quant à mes bagages ils ont souvent été trop lourds.

Mais le soleil a toujours suivi mon ombre et ma carcasse s’accrochait à l’horizon.

Mes rêves sont maintenant oubliés et le chemin est devenu plus aride et dépouillé.

L’hiver approche et mon manteau usé devient une proie facile au froid qui glace et qui mord.

Mais mon cœur, lui, reste bien au chaud car il a encore plein d’amour a donné.

Ce chemin, c’est ma vie. Le monde s’achève sans cesse autour de moi et moi je continue de marcher !

Daniel