carrosse

 

Sous Louis XIV, il fallait bien une journée de carrosse pour aller de Versailles à Paris ! Aujourd’hui 3h 30 suffisent, en TGV,  pour aller de Paris à Montpellier. Quel progrès. Alors forcément cette accélération du temps, cette rapidité a changé beaucoup de choses dans nos relations.

Nous sommes entrés dans l’ère de l’instantanéité où les communications s’accélèrent, deviennent plus nombreuses et où les techniques de communication se multiplient : mail, SMS, GPS, faisant ainsi de notre planète une vaste caisse de résonnance. Il est intéressant d’observer ce qui se passe, d’anticiper sur les avantages et inconvénients d’une telle transformation.

Les incidences sont en effet nombreuses : pouvoir accru des médias, consumérisme exacerbé, accélération du rythme de la vie quotidienne et donc augmentation du stress, espace de liberté de plus en plus restreint…..L’ère des réseaux sociaux a sonné !!

C’est fou comme notre relationnel est en train de changer…..En bien ou en mal ? Certainement les deux…..On se mobilise plus facilement pour défendre une cause ou ses intérêts, on communique avec le monde entier en restant assis dans son fauteuil, on juge et on condamne. Paradoxe des réseaux sociaux , outil aussi puissant pour défendre les libertés que pour les restreindre.

Liberté d’expression…..Oui….Mais pas trop ! Plus question de blague sur le racisme ou la misogynie…..On est vite condamné……Fini le temps des Coluche, Guy Bedos ou Thierry Le luron….. L’humour et les réseaux sociaux ne font pas bon ménage.

En fait ils constituent une loupe de tous les fonctionnements de notre société qui bien souvent génèrent violence, interdits et frustrations.  Ils deviennent peu à peu un espace émotionnel, comme un exutoire où chacun peut déverser ses sentiments et ses ressentis…..Après tout, pourquoi pas ? Ce sont comme des canaux d’évacuation qui permettent de charrier toutes les scories de notre civilisation.

Puissent les humains les utiliser à bon escient car ils constituent aussi des puissants moyens d’éveil des consciences visant à sensibiliser les individus aux actons solidaires et écoresponsables.

Puissent-ils, ces réseaux sociaux,  donner un élan nouveau à la démocratie par une participation plus directe.

 

Daniel