méditation

 

Méditer n’est pas chose facile. On choisit un endroit calme, on s’assoit, de préférence en tailleur, sur un coussin. On ferme les yeux. On reste immobile et on se connecte à sa respiration. C’est après que tout  commence à se compliquer !!

On cherche le calme , on tente de se placer dans une certaine réceptivité mais voilà  !!..... le mental arrive au grand galop, ce fichu mental qui a horreur du vide et qui ne souhaite qu’une chose : Occuper la place. Alors les pensées vont et viennent et nous projettent hors de la méditation. On essaie de méditer mais on pense à son rendez-vous, aux courses que l’on a à faire, à la soirée d’hier soir avec les amis, etc………

 Avez-vous remarqué comment nos pensées ont l’art de nous sortir de la réalité présente. Les pensées sont des évasions, des projections en avant(futur) ou en arrière(passé). Parfois la dissociation est grande entre nos actions et nos pensées. On fait mais on pense à autre chose.

Tout cela n’est pas très grave, sauf que l’on consomme un peu plus d’énergie et que sur le long terme cela peut user.

Certes nous avons besoin des pensées pour vivre mais nous pouvons apprendre à mieux les canaliser, à ne pas se laisser emporter par leur tourbillon. C’est justement l’un des buts de la méditation.

Revenons donc à notre méditation. On est assis et on n’y arrive pas !! Alors c’est simple !! On constate  que nos pensées nous sortent de la méditation et on revient à la méditation, au souffle qui nous anime…….Autant de fois qu’il le faudra……Départ, retour……C’est le principe de la pleine conscience. Question d’entraînement, de persévérance……Un peu comme un sportif !!

Alors progressivement les choses se mettent en place.