einstein

J’ai lu dernièrement sur la page Facebook de Florinette qui anime le blog suivant http://www.leslecturesdeflorinette.fr/: ce petit texte d’Albert Einstein.

L’être humain est une partie d'un tout que nous appelons "L'Univers", une partie limitée par le temps et l'espace. Il fait l'expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme d'événements séparés du reste. C'est là une sorte d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une forme de prison pour nous, car elle nous limite à nos désirs personnels et à notre affection pour quelques proches. Notre tâche devrait consister à nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion, de manière à y inclure toutes les créatures vivantes et toute la nature dans sa beauté. »

Lignes écrites par Albert Einstein en 1950 au rabbin Robert Marcus.

 

Cette pensée d’Albert Einstein m’amène la réflexion suivante. Si nous n’y prenons garde notre mental devient rapidement et facilement envahissant à un point tel qu’il va , dans certain cas, transformer la réalité de ce qui se passe autour de nous. Il a , en effet la fâcheuse habitude de transformer et d’interpréter les événements que nous vivons, de les accommoder à ce qui lui convient. Le mental compare, trie, analyse, juge, rejette. En ce sens il a un rôle limitatif dans la compréhension des choses. Nous devrions apprendre à mieux le gérer pour permettre à la conscience pure de s’exprimer.

 

Si vous êtes intéressés par les livres philosophiques, les livres traitant l’ésotérisme, si vous souhaitez porter un autre regarde sur le monde, allez voir le blog de Florinette.