CIEL

 

Progressivement les structures sur lesquelles nous avons construit notre personnalité corsètent notre créativité et notre élan vital. La petite lumière d'innocence et notre quintessence originelle vacillent sous le vent des acquis et des savoirs......

Notre état de conscience ordinaire est un outil, une structure, un mécanisme d'intégration qui nous permet d'interagir avec une certaine réalité sociale acceptée.

Si nous arrivons à nous débarrasser un peu de tous ces filtres qui constituent en quelque sorte notre mental (donc notre égo), nous pouvons parcourir d'autres réalités et commencer à élargir notre champ de compréhension.  Nous serons alors en mesure de capter bien d'autres informations et de chevaucher des plans d’informations inattendus et certainement plus riches.

A cause de la spécificité de notre mental, nous avons tous notre propre représentation du monde. Surtout n'oublions pas que les autres n'ont pas la même représentation du monde que nous. D'ou des conflits et des incompréhensions

Il nous faut donc tenter d'élargir notre conscience dans un vaste mouvement d'ouverture pour mieux se connaître et pour obtenir de nouvelles informations. Ouvrons donc les portes de la compréhension sans apriori, sans jugement aucun.

C'est aussi une tentative pour quitter le monde de l'illusion dans lequel nous enferme notre égo.

Il est étonnant de voir comment certains individus bâillonnent ainsi leur potentiel d'évolution en se réfugiant dans des attitudes stéréotypées, égotiques ou très structurées.

Bon une fois que j'ai dit ça, on fait ce que l'on peut ou ce que l'on veut mais ça vaut le coup d'essayer !!

« Ceux qui savent sont déjà morts. Ils n’ont plus rien à apprendre »