13 novembre 2008

L'importance des petits riens

Et si aujourd'hui, on méditait sur cette pensée? "Si nous regardions bien, si nous regardions calmement, nous serions effrayés par la souveraineté de la moindre pâquerette : elle est là, toute bête, tout jaune. Pour être là, elle a dû traverser des morts et des déserts. Pour être là, toute menue, elle a dû livrer des guerres sans pitié. " Christian Bobin : L’équilibriste (Ed. Le temps qu'il fait, 1998)
Posté par DANIEL GENTY à 08:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

11 novembre 2008

Les étincelles de vie

Dans le cadre de mes activités à l’Espace 34, je suis amené à recevoir en entretien un certain nombre de thérapeutes et praticiens. Avec mon amie associée, nous en avons vu plus d’une centaine !! Il y a de cela plusieurs jours, je recevais donc en entretien une astrologue , intéressée pour participer à notre aventure . Elle envisageait de louer un espace pour faire des consultations. L’entretien était très riche et nous nous sommes retrouvés à deviser d’astrologie, étant personnellement intéressé par cette... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 novembre 2008

Le progrès

Combien de critiques s’élèvent souvent contre le progrès, ce progrès dont nous sommes, nous dit–on, esclaves et très dépendants. Le monde évolue et des inventions nouvelles apparaissent. Ces dernières années ont été particulièrement prolifiques : cartes à puce, code barre, téléphone portable, internet, DVD, circulation automobile analysée par satellites, sans oublier les avancées médicales qui ne cessent de progresser. Bien sur des voix se font entendre pour mettre en exergue les méfaits de  toutes ces technologies :... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 novembre 2008

Voir, accepter, agir

Le contraire de l’illusion, c’est la vérité. Le contraire du mental, c’est voir. Ne pas penser, ne pas interpréter, ne pas juger, ne pas comparer, mais voir ce qui est comme cela est. Aucun jugement de valeur. Aucun refus. Aucune émotion (il n’y a plus que des sentiments). Accepter ce qui est. C’est la seule façon de le transformer. « Restez dans le présent : agissez, agissez, agissez ! » Et lorsque l’on n’arrive pas à accepter ce qui est ? Alors l’émotion est là, qu’il faut donc accepter. Ni refus ni dénégation.... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2008

Foutue vie.....

Dimanche dernier j’étais avec ma mère sur la tombe de mon père. Un beau soleil matinal se languissait dans les allées du cimetière et rehaussait la symphonie des couleurs émanant des chrysanthèmes que le monde des vivants venait offrir à ceux qui reposaient là dans le silence de l’infini. Je pensais à la vie qui passe et à tous ceux qui nous quittaient dans leur dernier soupir. Foutue vie qui vous file entre les doigts, qui vous griffe, qui vous claque pour finir tout simplement dans un... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 08:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 novembre 2008

Rêver un impossible rêve

Voilà des témoignages comme je les aime. Expériences de vie plus ou moins douloureuses mais dont on prend conscience car ils nous poussent à évoluer. Ils font suite à un des mes textes «  Pourquoi allez voir ailleurs ? ». Moi aussi , comme José, j’ai lu de nombreux livres et suis allé voir ailleurs. Aujourd’hui je n’éprouve plus ce besoin. La vie est passée par là et je crois qu’elle m’a beaucoup appris. Elle m’a appris à ne pas juger, à être tolérant, à me prendre en charge comme un grand et à ne rien attendre, ni des événements... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 07:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 novembre 2008

Les toits de Paris

Il y a un an, je montais l’escalator du musée Beaubourg pour aller voir une exposition de peinture avec un ami, Roger, un artiste peintre. Il m’invite de temps en temps à le suivre dans des expositions, histoire de passer un moment agréable. Lorsqu’on arrive au dernier étage de Beaubourg, la vue sur Paris est magnifique. Les toits des maisons, en zinc, un peu verts, s’enchaînent sous le ciel chargé de nuages. C’est le  Paris des toits, des mystères et des secrets, des chambres de bonnes. Cette image me faisait penser à... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 octobre 2008

Pourquoi aller voir ailleurs?

Dans notre quête spirituelle, ne perdons pas trop de temps à rechercher un maître, un gourou, un enseignement. La vie est là, tout simplement,  pour nous enseigner. Il suffit d’écouter et de comprendre ce qui se passe. La richesse, la création sont en nous. Alors pourquoi aller voir ailleurs ? Ce que je dis est, bien sûr, un peu paradoxal car il est toujours sain de garder l’esprit ouvert et de ne pas être enfermé sur soi même. Mais je suis souvent frappé par ceux qui, dans une quête inassouvie,... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 08:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 octobre 2008

Hymne à la nature

Dans l’aube automnale, une brume  épaisse, suspendue dans le ciel, flotte au dessus des eaux du lac. Les arbres ne sont plus que des silhouettes fantomatiques, dépouillées et immobiles. Un cygne, surgi du néant, s’approche doucement de la rive. Le temps s’est arrêté et le silence résonne dans la fraîcheur du matin. La nature vit et respire à son rythme. Elle nous invite à la méditation. Aller régulièrement au contact de la nature, entrer dans son intimité la... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2008

Remettre les pendules à l'heure

Ce matin, en me levant, la première chose que j’ai faite, c’est de « remettre le pendules à l’heure ». J’ai commencé par tourner les aiguilles de mon réveil, puis celles de la pendule de la cuisine, celles de ma montre et j’ai fait défiler les chiffres du cadran de mon automobile. Quel concept étrange que le temps. En quelques secondes, il suffit que tout le monde soit d’accord et le temps se met à retarder d’une heure !! Preuve de la relativité et de la virtualité  de ce concept. D’ailleurs peut être bien que le temps n’existe... [Lire la suite]
Posté par DANIEL GENTY à 09:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]