Les Trois Mondes

17 juin 2017

La perfection

PERFECTION

Le monde n’est pas parfait, vous n’êtes pas parfait et moi non plus, loin de là !! L’imperfection est partout et c’est tant mieux. Au moins cela donne une marge d’évolution dans le bon sens. Avons-nous cette lucidité pour nous voir tel que nous sommes avec nos forces et nos faiblesses, surtout nos faiblesses ? Sommes-nous capables de voir et bien appréhender nos défauts ? Ou plutôt vivons-nous dans une certaine illusion où le déni aurait une large place.

Les belles théories, les apparences, les mots qui coulent à flot, les écrits qui se répandent ne sont-ils pas une façon de se cacher derrière une façade ? Que d’écarts peut-il y avoir entre ce que nous paraissons et ce que nous sommes vraiment, intimement. Beaucoup d’êtres font des efforts intenses pour donner une bonne image d’eux-mêmes alors qu’il suffit d’être seulement soi même. Mais être soi même nécessite, je pense, d’avoir mené une réflexion sur ces propres comportements sans hésiter une seconde à se remettre en cause.

Se remettre en cause, accepter ses erreurs, ses comportements erratiques constituent toujours quelque chose de douloureux. Alors comme la vie est finalement bien faite, elle nous confronte à des épreuves qui peuvent constituer des déclencheurs de conscience.

Je ne suis pas parfait et ma femme me le rappelle chaque jour, mes enfants aussi, surtout mes enfants. Ils sont implacables sur mes défauts. Ils sont mon miroir et ne se privent pas pour me remettre «  dans le droit chemin ». Parfois ma fierté en prend un coup, mais je passe la main, ce n’est pas grave car depuis longtemps (ce sera peut être l’une de mes seules qualités) j’essaie de rester authentique dans mon approche de la vie et je sais que ma famille s’y emploie pour veiller au grain.

Donc je suis imparfait et finalement, heureux de l’être. Nos faiblesses sont aussi nos atouts. De toute façon, je pense que laisser entrevoir ses faiblesses, c’est aussi faciliter le flux énergétique qui coule en nous. C’est ne pas bloquer l’expression et ne pas entrer dans un système rigide de protection.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 juin 2017

But ultime

chemin

Il  faut savoir ce que l'on veut vraiment faire de sa vie et le vouloir tant et si fort que l'on mette toutes ses énergies pour aller vers  cet objectif et l'atteindre. Ceci est forcément possible.

Mon but est d'atteindre cette conscience supérieure à laquelle tout être humain a le droit d'espérer, cette conscience supérieure à l'image de ce qu'ont atteint les Sages. Cela me semble la résolution la plus noble à concrétiser dès cette vie sans la remettre à plus tard, dans un autre monde, plus ou moins illusoire Puisque quelques êtres humains ont atteint  ce but ultime de la conscience humaine, pourquoi ne pas tenter alors d'y parvenir ? Si cela n'était pas possible aucun être n'y serait arrivé. Donc, je mets toutes me énergies, avec une force sans cesse grandissante dans la poursuite de ce but merveilleux.

C'est mon "Himalaya" à moi, c'est ce que je désire atteindre dès cette vie. Rien ne doit m'arrêter et tout ne peut venir que de moi même, de ma force intérieure, de mon bon vouloir, même si, ici et là, parfois, je succombe à ce que l'on pourrait appeler mes petites ou mes grandes tentations. Nous en avons tous.  Dans ma tête, dans mon coeur, le souffle de cette réalisation ultime chemine, grandit. L'âge physique n'y fait pas obstacle, au contraire.

Voir dès cette vie la réalisation de l'ultime but de l'humain, la jonction de ma conscience humaine à une conscience cosmique aussi totale que cela puisse être et joindre ainsi l'essence humaine limitée à l'essence divine illimitée. C'est là un formidable pari, rejoignant ainsi la définition du mot yoga. ( Une première étymologie signifie" joindre", "unir" la nature humaine limitée à la nature divine illimitée- Une deuxième étymologie signifie" mettre sous le joug des force de la volonté) et il faut beaucoup de volonté pour tendre vers ce but. 

Extrait de " Vers l'homme nouveau...." Huguette Pinson, mon professeur de yoga.

Posté par DANIEL GENTY à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juin 2017

Vers une autre dimension

 

eveil

 

 

 On commence un peu à faire taire ses pensées, son vouloir, ses jugements,  ses  "j'aime, j'aime pas". On prends ses distances, nos émotions se font peut être plus rares.....On est en marche, on est prêt à quitter notre vieille histoire.....Vous savez celle où notre moi est omniprésent. On commence à s'effacer mais cela n'a pas d'importance.......On parle moins et le silence devient notre ami. L'éveil se prépare doucement comme une fleur qui va éclore, comme une main qui s'ouvre à la vie. L'ego s'éloigne pour laisser place à une écoute profonde.

Je me tais parce que je m'aperçois que je ne sais pas grand chose. Alors je commence à écouter et mon cerveau s'arrête de penser. Je crée de l'espace dans ma tête....Attente, arrêt sur image, un blanc....Voilà qui est intéressant et important à pratiquer...Un moment de suspension. Un moment d'attention juste duquel risque de surgir la vraie compréhension.......

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juin 2017

Vous ou moi

 

enfant-noir-et-blanc

 

 

Jaune, blanc, noir ou métisse

Peau dorée ou peau réglisse

Je suis un homme

Haut comme trois pommes

Je vis dans un château

Je dors aussi sur une bouche de métro

Recroquevillé entre deux cartons

Lit à baldaquin où je me prélasse.

A Tombouctou ou en Alsace

Je fais la manche pour quelques ronds.

Je suis un homme de ce monde

Comme vous et comme eux.

Je m’appelle Ricardo, Vincent ou Abdel

Et mon âme est éternelle.

Je poursuis la ronde

Miséreux ou bien heureux.

Je tue, je vole, je suis un brigand.

Je caresse, je donne et me répands.

Je suis multiple et différent des autres.

Un mécréant ou un apôtre.

Je suis vous, je suis moi

Nous partageons la même terre

Et respirons le même air

Sans me juger, acceptez-moi.

Daniel( déjà publié en 2009)

Posté par DANIEL GENTY à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juin 2017

Un petit secret

vivre

 

Je l'ai rencontrée sur le marché ce matin et nous avons papoté quelques instants Elle avait une robe à fleurs . On n'aurait jamais dit qu'elle avait 89 ans. L'année dernière, elle a décidé de faire du yoga et ,depuis, elle vient régulièrement tous les jeudis matins.

Je ne puis m'empêcher de lui dire mon admiration de la trouver ainsi encore si alerte. Elle me rétorqua que , comme tout le monde, elle avait quelque douleurs mais qu'elle ne se plaignait jamais et me dit tout bas" J'ai un secret ! Je n'ai pas de voiture et je me déplace toujours à pied. C'est excellent pour la santé et cela me permet de rencontrer dans la rue plein de personnes!".

Effectivement elle arrive au cours de yoga, à pieds, à 9 h pile, tous les jeudi matins.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


30 mai 2017

Je ne suis pas le centre du monde

centre

Je sais bien que toute évolution de l'être est affaire personnelle. Je l'ai vécu toute au long de cette vie. Mais je sais aussi que j'ai besoin des autres, de leur présence car ils nourrissent ma façon de me comporter.

Certes, certains m'ont fait souffrir, ont cherché à me déstabiliser, sont entrés en conflit avec moi( ou bien est ce moi qui suis entré en conflit avec eux?)mais tout cela m'a permis aussi de grandir, d'évoluer, de comprendre.

Malgré cela , j'ai besoin d'eux, de leurs rencontres, de leurs paroles. J'aime les connaître car ma curiosité est grande. J'observe leurs comportements, leurs réactions et ils m'apprennent beaucoup. Ils sont un peu comme un miroir de moi-même. Je compare, j'analyse et depuis un certain temps, j'ai appris à ne plus être dans un positionnement, une attitude particulière mais plutôt dans une sorte d'écoute qui enrichit ma relation aux autres.

Ils vivent, ils vont et viennent autour de moi: la famille, les amis, les relations. Valses des personnalités et des egos qui s'unissent ou s'affrontent et qui me font prendre conscience que je ne suis pas le centre du monde.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2017

Une bouteille à la mer

 

bouteille

 

Vous venez de cliquer sur l’adresse de mon blog et vous voici devant mon texte. Peut être, êtes vous un lecteur assidu ou au contraire y venez vous pour la première fois. Vous lisez ce texte avec indifférence ou intérêt. Je me demande toujours « Mais qui êtes vous ?

Nous sommes chacun d’un côté de l’écran et nous ne nous connaissons pas. Je suis face à mon ordinateur, écris un texte et le diffuse. Qui le lit ? qui le rejette ou qui est intéressé. C’est comme une bouteille à la mer que l’on jette dans l’océan. Qui va bien pouvoir la recueillir ? C’est ce qu’on appelle de la communication virtuelle, la communication d’aujourd’hui qui se développe de plus en plus.

Ce petit texte  traverse les réseaux informatiques, comme la bouteille sur les vagues de l'océan, pour venir échouer sur des écrans d'ordinateur. Miracle du progrès technologique, texte en self service pour qui veut le consulter......

J'aime beaucoup cette idée de proposer des  textes, des réflexions et de laisser aux lecteurs une totale liberté d'appréciation. Je suis comme un semeur qui lance des graine à la volée !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mai 2017

Libres comme des oiseaux

oiseau

 

 

Je me suis toujours senti proche de la philosophie de Krishnamurti et j'apprécie de lire de temps en temps certains passages de ses livres. De temps en temps seulement....Car lire krishnamurti ce n'est pas comme lire un roman ! Sans doute m'a-t-il influencé dans ma propre façon de penser et de vivre. Mais je ressens tellement au fond de moi, comme une évidence, vibrer ses phrases, ses réflexions et ses fulgurances.

Certes son langage commence à être un peu démodé mais la profondeur et l'universalité de ses pensées sont toujours bien vivantes et surtout très éclairantes.

Voici résumer en quelques lignes sa philosophie:

Krishnamurti a toujours considéré que la vérité était au fond de soi et qu'elle ne pouvait pas être transmise d'un individu à un autre. Aucun méthode selon lui ne permet d'accéder à la vérité, parce que la vérité n'a pas sa source à l'extérieur. La quête de la vérité est une quête individuelle. Tout ce que peuvent faire les gourous, les maîtres spirituels à propos de l'état de conscience absolu se réduirait « à vous le décrire, éveiller votre intérêt, votre désir de le posséder, de le vivre ».

En ce sens Krishnamurti croit beaucoup plus aux vertus du vécu qu'à celles de la transmission.

En outre, s'attacher à un maître spirituel et à sa méthode, c'est s'enfermer dans une technique, c'est nourrir une dépendance envers un individu et une technique. Cela revient à dire que c'est une privation de liberté. L'individu, en s'en remettant à un gourou, ne fait que renier sa propre vérité intérieure. Ceci est vrai également pour tous ceux qui se réfèrent, dans leur recherche de la vérité, à des livres, qu'ils s'agisse de la Bible, du Coran ou de la Torah......

Tout ce que  Krishnamurti recommande, c'est d' observer le monde tel qu’il est. "Observez-le en dehors de toute directive, de tout mobile, de toute idée préconçue. Regardez-le. » C'est dans l'observation que l'on pourra éveiller sa conscience et nourrir sa propre évolution.

Moi, qui toute ma vie n'a guère aimé l'autorité, les idéologies toutes faites, tout cela me va comme un gant....Je crois que la liberté totale n'existe pas . Alors si, en plus, on vient nous enseigner une croyance !!

"Soyez libres comme des oiseaux" disait Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2017

Prière

priere-02

Abbaye bénédictine de la Pierre qui Vire, ce WE dernier. Nous terminions notre cours de yoga lorsque Frère Yvan est entré dans la salle. Il venait se joindre à nous, pendant une heure, pour nous parler de la prière et échanger avec le groupe. Nous connaissions tous Frère Yvan car il était déjà intervenu lors d'un de nos séminaires précédents.

Mais écouter Frère Yvan est très enrichissant. C'est un homme modeste qui parle avec douceur et exprime des choses intéressantes.  50 ans de vie monastique à son compteur, si j'ose dire....Rendez vous compte....Qu'est ce qui peut bien emmener un homme ou une femme à consacrer ainsi sa vie à Dieu ? La foi, certes ...Mais bien plus que cela !!

50 ans à rythmer ses jours et ses nuits par la prière. Début des festivités: 2 heures du matin ! mais petite sieste après le repas du midi. Malgré cette vie de solitude Frère Yvan a beaucoup bourlingué. Tour à tour, vacher, hôtelier, potier, il a également passé 7 ans de sa vie au Congo. Actuellement il est le Prieur de l'Abbaye, c'est à dire le N° 2  dans la hiérarchie ecclésiastique.

J'avais pris un bout de papier et un crayon et voici les phrases que j'ai pu noter.

"Il faut commencer par dire que, en christianisme, nous n’avons pas de « techniques de prière.

La prière est une relation, entre Dieu et moi, entre Dieu et chacun d’entre nous. La prière est une affaire de cœur. C'est un don de Dieu et un acte de communication.

L'écoute est essentiel à la prière et permet d'accueillir le silence en soi. Derrière le silence se profile la Présence.

La prière n'est pas une affaire de tête. Il faut avant tout être là dans son corps. Il faut apprendre à habiter avec soi même.

La respiration est importante car respirer c'est recevoir le souffle divin, le souffle qui donne la vie.

Je peux rejoindre Dieu au plus profond de mon cœur. Là où il y a ce contact entre lui qui me donne sa Vie et moi qui la reçoit. Retrouver cette source : c’est possible à tout moment. Etre en communion avec mon Père qui me crée, qui me donne la vie.

Il ne suffit pas de se taire pour faire silence car le vrai silence éloigne aussi de nos pensées."

Cette approche spirituelle n'est pas celle que je pratique mais je la respecte profondément par sa sincérité et son engagement intense ce dont je ne suis pas capable. Et puis la spiritualité est multiple et la vérité ne réside pas dans une voie unique !!

Frère Yvan nous a quitté comme il est venu, avec discrétion, doucement sans faire de bruit comme s'il s'effaçait de notre champ de vision.......

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 08:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 mai 2017

Un drôle de bruit

favieres

Sur les chemins de Compostelle, l'églie St Sulpice de Favières, non loin de chez moi

Il m'est arrivé souvent de partir en vacances avec mes petits enfants. Cela a toujours été un moment de bonheur. Maintenant ils sont grands et ils volent de leurs propres ailes. Où que nous soyons, nous allions toujours visiter les églises. Bien que non pratiquant j'aime beaucoup entrer dans les lieux de culte, m'y asseoir et méditer quelques instants. Pourquoi suis je tant attiré par les églises , les couvents et les monastères ? Sans doute parce que l'ambiance, patinée par les prières, façonnée par le recueillement, y est différente du monde extérieur. J'entre dans le silence et essaie de me connecter au divin( pas toujours facile !)

L'un de mes petit fils, Nathan avait à l'époque 5 ans et comme je suis un peu facétieux, à chaque fois que nous entrions dans une église, je faisais avec ma bouche et mon doigt un bruit qui ressemblait à un bouchon de champagne propulsé brusquement de sa bouteille. Pas très intelligent de ma part mais bien amusant. Et puis cela me permettait de tester l'acoustique du lieu !!

Un jour ma belle fille décide d'emmener mon petit fils à un office religieux. Ils rentrent donc tous les deux dans l'église et voilà Nathan qui se met à faire le même bruit que moi. " Mais voyons, Nathan, ça  ne va pas de faire ça en pleine église !". Et Nathan de répondre "Mais maman, je fais comme Papy. Il fait toujours ça quand il rentre dans une église !!"

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,