Les Trois Mondes

14 août 2018

Les clandestins

migrants

A Paris 1500 migrants dorment dans les rues chaque soir

 

Ils n’ont plus rien

Seulement leur désespoir.

Poussés par le souffle du vent

C’est pour eux le grand soir.

Ils ont quitté leur terre natale

Pour partir à la quête du graal.

Pieds nus, avec pour seul bagage

Leur âme, ils laissent leur village

Pour se confier aux voiles

D’un vieux rafiot vermoulu.

Grelotant sous les étoiles

Ce sont les clandestins

Les moins que rien, les malvenus

Qui sont prêts à tout abandonner

Pour un eldorado d’illusion.

Voyage chaloupé, sur la mer démontée,

Ils partent pour une autre prison.

Des passeurs sans scrupules et violents

Leur ouvrent les portes du néant.

Vogue, vogue, petit bateau

L’humanité court au fiasco.

Soufflez, soufflez les alizées

Un jour viendra le temps de l’égalité.

Un pied posé sur le sable fin

Voici venu le monde tant désiré.

Il ne vous tend pas la main

Si seulement vous le saviez !

Daniel( déjà publié en 2008)

Posté par DANIEL GENTY à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 août 2018

Le temps des vacances

le temps

 

Le coq chante au loin, le matin soulève une paupière et le réveil va bientôt sonner. Le temps, oublié dans les rêves de la nuit, va reprendre sa marche en avant. Tel le boléro de Ravel, les bruits du jour commencent à monter dans le ciel. J’aime les matins, ils sont toujours le commencement d’une histoire…..

Oui je les aime tous : les matins d’hiver au souffle froid qui vous glacent le sang, les matins printaniers colorés et joyeux qui vont ensoleiller la journée. Je les aime vraiment tous !! Ils rythment le temps qui s’en va, ce foutu temps qu’on ne rattrapera jamais !! Tout au long de l’année je m’épuise souvent à courir derrière lui. Cela ne sert à rien mais je ne peux m’empêcher de penser à l’après. Toujours un temps d’avance. Quelle erreur !!

Mais en ce moment c’est un peu différent. C’est le temps des vacances qui s’alanguit et se prélasse, qui paresse sous le soleil de juillet et d’août. C’est le temps qui butine les heures du jour et se faufile entre les minutes et les secondes. Ce n’est plus le temps qui s’en va mais plutôt celui des instants qu’on apprécie.

J’aime ce temps qui rythme les marées et qui bruisse du chant des cigales. Il s’arrête un peu pour être mieux dégusté. Alors je le saisis pour le savourer et la vie prend une autre couleur, une autre densité.

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2018

Les p'tits papiers

cendres

 

Il m’a fallu trois jours pour classer et détruire les divers papiers administratifs qui s'étaient accumulés au fil du temps. Il y avait les miens et ceux de ma mère que j'avais conservés par devers moi jusqu'à son décès. Le moment était venu de faire le grand nettoyage. Mon père en gestionnaire avisé avait effectué des placements dans divers SCPI, d'où une floraison de papiers, de bilans ........

Une fois mes papiers classés, je me suis attaqué à ceux de ma mère.

Je me suis montré intraitable. J'ai pratiquement tout brulé. A quoi bon garder des papiers qui ne serviront plus à rien. En les déchirant, puis en les jetant dans le feu, je fus saisi à plusieurs reprises d'une drôle d'impressions. J'étais en train de réduire en cendre la vie de mes parents. Ils avaient beaucoup travaillé et il n'allait plus rien rester........Une sorte d'autodafé !!

Leurs vies s'effaçaient sous mes yeux. Les flammes crépitaient et montaient vers le ciel.

J'ai découvert des papiers écrits de la main de mon père. Une belle écriture harmonieuse et élégante. J'ai retrouvé un vieil album de photos où ma mère posait dans un pré. C'était une belle jeune fille.

De tout cela je n'ai gardé que l'album et le livret de famille !!

Au bout de trois jours le tas de cendres était devenu imposant. Comme par hasard le vent s'est levé et les cendres se sont dispersées dans mon potager.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 août 2018

Petit exercice pour les vacances

lotus

 

Dans un endroit calme , allongez-vous sur un tapis. Veillez à la position de votre corps : les jambes écartées, les bras écartés du corps et les paumes des mains tournées vers le ciel. Fermez doucement les yeux et placez votre conscience sur votre respiration. Suivez votre souffle qui monte et qui descend…..Inspire, expire…….Restez ainsi connecté quelques instants à votre respiration, avec la sensation que tout votre corps respire.

Puis venez placez votre attention au milieu de la cage thoracique (là où se situe le chakra du cœur) et visualisez, posée à cet endroit, une fleur (prenez l’image de votre fleur préférée. Pour moi c’est une rose). Votre respiration permet de faire respirer la fleur. Inspire les pétales s’ouvrent doucement sur le monde extérieur, le ciel. Expire les pétales se referment….

Continuez ainsi en pratiquant plusieurs respirations que vous allongerez progressivement. Ouverture , fermeture……Ouverture de plus en plus grande vers le ciel.

La fleur respire, s’épanouit en vous et répand dans tout votre être une vibration de grande douceur. Tout votre être devient une fleur dont les pétales s’ouvrent et se referment.

Laissez vous imprégner par cette belle ambiance……Détente, bien être…….

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2018

Utopie

 

fractal

 

 

En vieillissant j’aimerai bien envoyer mon mental aux calendes grecques !! Cette petite boîte, bien ficelée dans ma tête, commence à me peser. Elle est trop pleine car la vie s’est bien chargée de la remplir. D’abord mes parents qui m’ont éduqué avec leurs idées, puis l’école et la société avec leurs règles et leurs codes de conduite.

Alors à force elle s’est remplie de tout un tas de stéréotypes, d’idées reçues, de convictions, de principes, de reflexes immuables tous plus encombrants les uns que les autres qui me serrent, me sclérosent Et ne parlons pas de mes attentes irréalisables et de mes désirs obsessionnels !! Un grand coup de pied dans cette boîte et hop !! Mais ce serait trop facile. Chasser le naturel et il revient au galop.

Pourtant rêvons un peu. La petite boîte a disparu, envolée dans le ciel. Je me sens libre, sans à priori. Je peux appréhender totalement le monde qui m’entoure sans passer par le filtre obligatoire et déformant de mon mental. J’ai quitté mon bunker pour m’ouvrir sur l’extérieur. Un œil à gauche, un œil à droite, je sors prudemment de ma boîte et je m’aperçois que je peux jeter un autre regard sur la vie.

Je plonge avec délice dans l’inconnu sans faire référence à de quelconques valeurs ou à mes repères. Il n’y a plus de barrière entre moi et les autres. Je suis léger, un grand poids m’a quitté. Léger comme une plume qui vole au grès du vent.

Utopie, direz-vous. Oui, bien sûr mais ça me fait du bien de penser ainsi pendant quelques instants. Et puis j’ai toujours l’espoir de décrisper mes croyances, mes jugements de grandir au lieu de rétrécir, de respirer au lieu de trop penser !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juillet 2018

Ah mes petits lapins !!

 

blog

Ah mes petits lapins ! J’aime bien quand vous venez visiter mon blog et j’aime encore plus lorsque vous m’adressez des messages. Mon ego s’en trouve très flatté « Tiens il y en a qui s’intéresse à mon blog. Finalement ce que j’écris n’est pas trop idiot».

Attention, attention Daniel à tous les effets un peu pervers que peut engendrer la blogosphère : désirs de plaire, souhait de ne pas faire de vague, voir même flatter dans l’envoi des messages. La séduction ne doit pas l’emporter sur l’authenticité. Restons lucide !!

Mes petits lapins ne m’adressez pas des messages dans le but unique que j’aille visiter vos blogs, mais aussi par intérêt pour ce que j’écris. Mon ego s’en trouvera encore plus encensé !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juillet 2018

Je paresse !!

large

Je paresse, je bulle, j’ai les doigts de pieds en éventail………Je suis en vacances !......Loin de chez moi et des préoccupations habituelles. Alors je rêvasse sous les pins, au bord de l’océan. J’écoute le murmure continuel des vagues…..Que c’est bon !! Le sable glisse entre mes doigts comme les années qui passent.

Mon esprit est libéré des contraintes quotidiennes et se rend disponible pour d’autres perceptions. J’en profite pour pratiquer l’exercice de pleine conscience, à savoir être totalement présent à ce que je fais. Oh non ! pas toute la journée. Pratiquement impossible…..Mais seulement par moments.

Et bien ce n’est pas évident ! car mes coquines de pensées n’arrêtent pas de m’entraîner hors de l’instant présent. C’est fou comme je suis prisonnier de mes pensées. Elles me voilent la vue et m’emportent au loin. Ce sont des papillons qui s’envolent.

Mais c’est un exercice précieux et intéressant qui, pratiqué régulièrement, prédispose à une meilleure intégration de son être dans la vie quotidienne. C’est un excellent exercice d’unification entre ce qui est et nos propres perceptions.

La pleine conscience ou la communication totale avec ce qui est !! C’est un arrêt sur image qui présente deux intérêts majeurs : ralentir la mouvance du mental (et parfois cela fait du bien !) et mieux comprendre tous les mécanismes et comportements qui nous entourent.

Pour ma part, j’ai remarqué que cet exercice me permettait de développer mon écoute, en fait tous mes sens qui deviennent ainsi plus aiguisés.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2018

Liberté !

papillon

 

Taguée sur le mur d'une vielle maison abandonnée, dans  la forêt des  Landes, cette phrase:

" Bientôt pour votre sécurité, il n'y aura plus de liberté"

Phrase qui m'emmena cette petite réflexion intérieure: le tout est de savoir placer le curseur au bon endroit !

Posté par DANIEL GENTY à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2018

aller.....Oust !!

 

oust

Aller….oust !! videz vos armoires, vos tiroirs, fermez la télé, dégagez votre maison, envoyez promener vos pensées(le plus difficile), débarrassez-vous du superflu qui vous empêche de vivre, privilégier la qualité à la quantité, videz votre carnet d’adresses et mangez moins !!

 On amasse, on amasse. On s’encombre de tas d’objets, on garde des archives, on a des relations inutiles. Plutôt que d’entasser, choisissez !! N’accumulez plus, les journaux, les bibelots, les bocaux, les chaussures, les meubles, les vieux ordinateurs, les appareils photos. Simplifiez pour aller à l’essentiel !

Vivez dans des lieux ouverts, disponibles, aérés, et soyez libres dans votre tête !!

Les vrais trésors se trouvent toujours derrière le superflu.

Cultivez l’art de l’épuration, de la simplicité. Faites du vide pour pouvoir accueillir le nouveau.

Soyez disponibles et ouvrez votre cœur. Là se situent les vraies richesses et non dans l’accumulation d’une multitude de biens et d’objets.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2018

Gratitude

soleil

 

Quand tu te lèves le matin

Remercie Dieu

D’être encore en vie

Pour admirer le spectacle de la nature

 

Quand tu te couches le soir 

Remercie Dieu

De t’avoir donné cette journée

Pour apprendre la vie.

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,