Les Trois Mondes

Pouvez vous répéter ?

masque

 

La ville résonne à nouveau de mille bruits et les formalités administratives sont devenues longues et fastidieuses. On attend patiemment son tour avec son masque sur le visage. Certains portent même des gants au cas où…….Aller à la poste relève du parcours du combattant !! Files interminables sous la chaleur ou la pluie

Depuis plusieurs jours je dois faire une prise de sang. Je suis passé à plusieurs reprises devant le laboratoire guettant une queue moins longue. Des barrières avaient été installées formant un couloir devant l’entrée et des chaises étaient proposées aux personnes âgées.  Un véritable labyrinthe dont Icare n’aurait jamais trouvé la sortie !! J’attendais le bon moment.

Ce matin je passe devant le labo …..Cinq personnes seulement dans la file d’attente……Bingo !! je prends la file…Mon tour arrive. La personne a la réception a un masque. J’ai également un masque et un hygiaphone nous sépare… «  Ouvez vous e donner la ……..tale ? « Comment ? pouvez-vous répéter ! »

« Ouvez vous e donner la ………tale ? Mes yeux s’écarquillent et je ne comprends toujours pas !!

Nous avons élevé le ton et nous sommes enfin compris.

Drôle d’époque. Nous sommes à l’ère de la mondialisation mais tout nous sépare……………….

Posté par DANIEL GENTY à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 juillet 2020

FERMETURE DU BLOG

Ce blog est désormais fermé. Je continue néanmoins à publier sur mon autre blog: http://lesvoiesdelame.com

Posté par DANIEL GENTY à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2020

Un mental, oui ! Mais pas trop !

mental

 

Ne pas se faire piéger par son mental ! Combien de fois me suis-je fait avoir par ce coquin de mental. Si je ne fais pas attention il peut s’emparer de mon être (surtout lorsque des problèmes importants surgissent)….Alors je décolle….Je ne suis plus du tout présent mais embarqué par mes pensées qui sont de grandes voyageuses. Elles m’emportent dans des contrées conditionnelles, prévisionnelles où rien n’est sûr mais où tout est aléatoire. Elles construisent des possibilités qui ont de grande chance de ne jamais se réaliser.

C’est fou le pouvoir du mental. C’est dingue comme il aime occuper le terrain pour construire des hypothèses. C’est une machine infernale qui interprète, retraite, déforme, illusionne…….Et consomme beaucoup d’énergie !!

 Bien sûr que j’ai besoin de lui mais il ne doit pas devenir le maître, celui qui dirige tout….. J’ai quand même d’autres arguments à faire valoir : ma conscience, mon intuition, mon âme !!.....

A savoir la possibilité d’une perception plus directe et plus juste car finalement le mental est un écran, une sorte de filtre qui traite l’information d’une façon pas toujours objective et qui la déforme carrément parfois. J’aime l’idée que le mental se taise et qu’alors les portes s’ouvrent pour déboucher sur un espace de compréhension plus vaste .

Un mental ! Oui ! ……Mais pas trop quand même !!

Posté par DANIEL GENTY à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2020

Le baiser

theberge

 

Oeuvre de Claude Theberge

 

J’aimerais bien vous faire une bise mais je ne peux que vous dire bonjour.  Je ne peux même pas vous serrer la main !!

Pourtant j’aimais bien poser mes lèvres sur votre peau douce et sentir votre parfum. J’aimais bien m’abandonner à ce tendre baiser. Mais voilà je me contenterais d’un « Bonjour ». C’est un peu sec et pas très convivial !!

Mais où sont donc passés tous ces baisers pour dire bonjour, au revoir, pour consoler, manifester son amitié,  endormir un enfant, témoigner sa tendresse ? Que va donc devenir ce geste universel qui crée du lien social ?

Le baiser est devenu dangereux. Il faut se protéger !! Allons nous entrer dans une société où l’on ne se touchera  plus où les relations vont devenir virtuelles et où un frein irrépressible annihilera tout élan affectif ?

Heureusement j’ose espérer que toutes ces craintes disparaîtront dès que le désir et l’amour s’en mêleront. Des baisers secrets dans l’ombre d’une chambre, quoi de plus merveilleux et excitant !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2020

Au coeur du quotidien

ecole

C’est là que se trouve la vie, la vraie vie. C’est là qu’elle palpite, se forge, se transforme. C’est là qu’elle nous dispense ses leçons et pas ailleurs. Le quotidien ne fait pas toujours rêver. On ne peut pas dire non plus qu’il soit très glamour. Et pourtant c’est dans le quotidien que tout se joue. Certains cherchent à s’en évader par des artifices, drogues ou alcools. D’autres ne le supportent plus et peuvent alors recourir à des solutions extrêmes.

Et pourtant c’est là que se situe le terreau de notre évolution et peut être même de l’éveil !!

Le quotidien nous propose à peu près tout : le bonheur, les souffrances, les obstacles à franchir, des tentations, des opportunités de réflexions et même des remises en cause profondes. C’est un peu comme une école où les exercices pratiques sont essentiels. Toute la question, bien entendu, est de savoir tirer les leçons de ce que nous sommes en train de vivre. Combien, tout au long de leur vie, répète constamment les mêmes attitudes, revivent les mêmes situations et s’étonne que cela ne fonctionne pas et continue d’entraîner des difficultés ?

En fait la clé de toute évolution est celle-ci : savoir tirer les leçons de ce qui nous est proposé.  Cela demande juste un peu de recul et un sens de l’observation un peu aiguisé.

On parle souvent de l’impermanence des choses. Rien n’est jamais acquis, tout se transforme constamment.  Alors autant que ce soit dans le sens de l’éveil de la conscience.

Daniel

« La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent »

Albert Einstein

Posté par DANIEL GENTY à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juin 2020

Le baiser

theberge

 

Oeuvre de Claude Theberge

 

J’aimerais bien vous faire une bise mais je ne peux que vous dire bonjour.  Je ne peux même pas vous serrer la main !!

Pourtant j’aimais bien poser mes lèvres sur votre peau douce et sentir votre parfum. J’aimais bien m’abandonner à ce tendre baiser. Mais voilà je me contenterais d’un « Bonjour ». C’est un peu sec et pas très convivial !!

Mais où sont donc passés tous ces baisers pour dire bonjour, au revoir, pour consoler, manifester son amitié,  endormir un enfant, témoigner sa tendresse ? Que va donc devenir ce geste universel qui crée du lien social ?

Le baiser est devenu dangereux. Il faut se protéger !! Allons nous entrer dans une société où l’on ne se touchera  plus où les relations vont devenir virtuelles et où un frein irrépressible annihilera tout élan affectif ?

Heureusement j’ose espérer que toutes ces craintes disparaîtront dès que le désir et l’amour s’en mêleront. Des baisers secrets dans l’ombre d’une chambre, quoi de plus merveilleux et excitant !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juin 2020

Iconoclaste , moi ?

été

 

Coronavirus : virus qui vous bouffe les poumons mais qui a permis au monde de mieux respirer.

Peur : sentiment efficace pour se soumettre et obéir

Spécialistes : individus qui parlent beaucoup et qui sont capables de dire tout et son contraire.

Médias : Joyeux melting-pot anxiogène qui vous inonde d’informations aussitôt démenties le lendemain.

Le Professeur Salomon : le croque mort de  la pandémie avec son point régulier tous les soirs.

Masque : objet qui dans quelque temps sera recherché par tous les collectionneurs. Une mine d’or pour une collection nouvelle !!

Vaccin : petite piqure qui va rapporter gros au laboratoire qui  le réalisera.

Déconfinement : une porte ouverte sur un avenir radieux. 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juin 2020

Ouvrir les portes

porte

 

J’aime beaucoup ouvrir des portes. Je ne peux rester trop longtemps à tourner en rond dans la même pièce. Alors j’ouvre la porte et je franchis le seuil pour entrer dans un nouvel espace. Ma curiosité se met en éveil, mon regard se pose sur ce qui m’entoure. Je deviens plus attentif et je sors enfin de cette foutue pièce où je connais tout par cœur pour découvrir un autre environnement. Un peu comme l’oiseau qui sort de sa cage pour voler vers l’horizon. Oh liberté chérie !

Oui j’aspire souvent à cette liberté, sans être dupe que c’est un peu une chimère !! On est tellement prisonnier de son corps et même encore plus de ses convictions et de ses croyances que cela peut en devenir une aliénation totale. Rien de pire que d’être enfermé dans une croyance aveugle, en pensant que l’on a forcément raison. Rien de pire que de rejeter l’avis contraire de l’autre.

Ouvrir la porte à tous les possibles…..J’aime bien !!

Souvent je m’allonge dans ma salle de yoga et je me connecte à ma respiration. A chaque fois que j’inspire, je visualise une porte à double battants qui s’ouvre devant moi. Je répète plusieurs fois l’exercice et j’ai la sensation de monter vers le ciel et de m’installer au cœur du cosmos. Sensation de bien-être, de liberté et de grand calme et d’espace. J’attends maintenant avec impatience que les portes du ciel s’ouvrent…..Mais, à ce jour,  mes tentatives sont restées infructueuses 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2020

Arrêt sur image

fleurs

 

La période que nous venons  de vivre a un côté paradoxal extraordinaire. Ce petit virus s’est attaqué à nos poumons entraînant des disfonctionnements respiratoires graves, parfois irréversibles. Mais il a aussi permis au monde entier de respirer. Tout s’est arrêté…..La frénésie consumériste a été touchée en plein vol……On aurait pu entendre une mouche volée !!

Oui le monde s’est mis à respirer, la nature s’est épanouie, les herbes folles se sont mises à courir sur les trottoirs, l’air s’est purifié, le temps s’est fait la malle !! Et l’homme s’est désencombré du superflu.

Cette vie trépidante qui était la notre s’est réduite comme peau de chagrin. Nos préoccupations se sont faites autres et nous avons commencé à prendre conscience des petits riens qui nous entourent. Notre regard s’est attardé sur des petites choses qui nous paraissaient sans importance……Et si cela était l’essentiel ?

«  Cet arrêt sur images » nous a rendu attentifs aux détails, à la vie cachée qui, habituellement, nous indiffère. Et si la vraie vie était là, présente dans ces détails , dans l’infiniment petit ?

Je vivais mal cette période du toujours plus. Mon âme était inquiète et se demandait bien quand cette course effrénée allait s’arrêter. J’étais spectateur de ce monde qui m’attristait……

Et maintenant mon âme s’interroge à nouveau. Quelles leçons les hommes vont-ils tirer de cette aventure ? Vont-ils avoir la force et la volonté de faire émerger un monde nouveau ?

Des graines ont été semées. Souhaitons que le terreau dans lequel elles tentent de pousser soit propice à leur épanouissement.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mai 2020

Et après qu'est ce qu'on fait ?

forêt

 

Et après, qu’est-ce qu’on fait ?

Le monde avait quitté les rives bouillonnantes et foisonnantes de la vie tel un lourd bateau. Poussé par le vent de l’inconnu et de l’incertitude, il avait échoué sur une île coupée de tout. Deux mois de solitude, à vivre en vase clos, à tourner en rond !! L’île n’était pas très grande.

Deux mois pour des passagers habitués à vivre en liberté sans contraintes majeures. Quel choc !!

Certains se sont adaptés, d’autres n’ont pas supporté, d’autres ont beaucoup critiqué……Le temps a passé……

Mais ça , c’était avant……aujourd’hui le bateau a regagné la rive. Le monde s’ébroue , se réveille, reprend sa marche en avant. Que restera-t-il de cette expérience unique ?

Dimanche, bien que n’ayant pas particulièrement souffert du confinement, j’ai eu envie d’aller marcher en forêt. Retrouver les grands chênes, les petits chemins ombragés, écouter les oiseaux, le silence de la nature.

Hélas, lorsque je suis arrivé, le parking était complet. Plus une seule place. J’ai donc attendu quelques instants qu’une place se libère. J’ai eu une pensée pour la faune animale qui a vécu deux mois de bonheur dans une grande liberté et qui est obligé de se réfugier dans les sous-bois. J’ai croisé des marcheurs, des vélos, des patinettes. La forêt foisonnait de mille petits bruits et des cris des enfants.

C’était le premier WE d’évasion et le temps était au beau. Comment tout cela va-t-il se remettre en place ? Comme avant ? Ou bien avec des changements progressifs de comportements.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,